Eragon (2005)


Réalisateur : Stefen Fangmeier
Genre : fantastique
Année : 2005


Je vais tenter de faire court, mais...

Autrefois, la paix et la prospérité régnaient en terre d'Alagaësia, les dragons en étaient les protecteurs et chacun d'eux avait pour maître un dragonnier qu'il dotait de pouvoirs magiques. Mais si le dragonnier meurt, son dragon ne peut survivre. C'est alors que Galbatorix (John Malkovich), un des dragonniers, décida d'exterminer ses semblables pour imposer son pouvoir de terreur, secondé par le sorcier Durza (Robert Carlylee). Un jour, un des derniers oeufs de dragon est volé par Arya (Sienna Guilloryu). Celle-ci étant poursuivie et rattrapée par Durza, elle n'a pour issue que de mettre l'oeuf hors d'atteinte en le téléportant, et il atterrit près d'Eragon (Edward Speleers) un jeune fermier et chasseur de 17 ans.

L'oeuf, bleu, donne naissance à un dragon (trop mignon, je veux le même !) qui grandit à une vitesse...impressionnante. De plus, le dragon adulte a le pouvoir de discuter mentalement avec son dragonnier, au retour d'un vol très planant, Eragon a la surprise d'entendre son dragon parler avec la voix d'une femme, son dragon est une femelle ! Saphira est son nom (d'où l'oeuf bleu...).
Au village, il tente d'en savoir plus auprès de Brom (Jeremy Irons), un ancien dragonnier qui a échappé au massacre. Brom persuade Eragon de rejoindre les Vardens qui se sont réfugiés dans la montagne et qui ont besoin du soutien d'un dragon pour affronter l'armée de Galbatorix.

De somptueux décors de nature, une ambiance réussie très médiévale m'ont enthousiasmée, mais j'ai gardé une âme d'enfant ! Les effets spéciaux des combats sont superbes. Ce film reste avant tout une histoire de confiance entre deux êtres liés pour le meilleur, et pour le pire.

A noter qu'Eragon est l'adaptation du premier volet de la trilogie imaginée par Christopher Paolini, jeune auteur qui avait l'âge du héros. On retrouve d'ailleurs beaucoup d'indices liés aux jeux de rôles auxquels s'adonnent les ados (lancer un sort épuise l'énergie, apprendre des sorts en progressant, etc...).

5 commentaires:

  1. Celui-ci me tenterait surtout pour IRON et MALKOVITCH et les décors.
    il est peut être trop proche de NARNIA et du SEIGNEUR DES ANNEAUX.
    Mais merci pour ton avis.
    bises.

    RépondreSupprimer
  2. C'est exactement ça Vincent si je puis me permettre ;o) un chouette mixte entre ses deux films et Mr bouch' et moi avons beaucoup aimés celui-ci aussi!!!
    Wictoria décidément nous devrions allez au cinéma ensemble :o)

    RépondreSupprimer
  3. Bon, Véro, ce week-end je suis allée voir Eragon. Pas mal, mais sans surprise. Iron est mal doublé, MALKOVITCH absent, et CARLYLE peu visible, Les décors, sont bien réalisés. Les vues aériennes donnent souvent la nausée.
    Sinon, un film distrayant pour un après midi frisquet.
    pour les enfants et seux qui le sont restés : moi.

    RépondreSupprimer
  4. Lamousmé :
    Aller au ciné ensemble ? mais oui, nos enfants feraient connaissance :) et ils ont à peu près le même âge !

    Vincent :
    c'est vrai que les "pointures" n'ont pas les super rôles, sauf Iron.
    Carlyle est méconnaissable.
    Malkovitch est très peu à l'écran, dans ce premier opus en tout cas...
    Mais le héros est une héroïne : la charmante Saphira !!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Ah!Saphira!!Saphira!!Saphira !!!!! Saphira !!!!! les Afagaësiens on les aura.
    Carlyle. Une star montante dans les rôles de méchants. Dommage. Il était si bon dans celui du streap-teaser d'occase.
    j'insiste, Iron n'est pas au top comme dans "MISSION".
    OPUS???? combien en reste-t-il?
    bises

    RépondreSupprimer

Les commentaires seront validés par l'administrateur de ce site avant d'être publiés, merci pour votre compréhension