Ne le dis à personne (2006)

Réalisateur : Guillaume Canet
Genre : comédie dramatique
Année : 2006


Alex (François Cluzet) et Margot (Marie-Josée Croze) sont heureux ensemble depuis l'enfance. Un soir, le drame : Margot est enlevée, Alex assommé est laissé pour mort sur les lieux du crime. Quand il se réveille, on lui annonce que sa chère et tendre a été la victime d'un sérial killer. Huit ans passent, Alex reçoit un mail qui lui laisse entrevoir que sa femme est toujours en vie. Que s'est-il passé ? Pourquoi a-t'elle disparut si longtemps ?

Ne lisez pas ceci si vous ne souhaitez pas connaître le fin fond de la trame. Margot n'est pas morte, vous l'avez bien compris. Sa disparition a été organisée par son propre père afin d'échapper à une sombre histoire de vengeance : elle a tué un homme et le père de ce dernier veut qu'elle meure à son tour. Voilà, c'est l'intrique principale de ce film plein de rebondissements, de chantages, de trahisons, d'exécutions de témoins gênants, de secrets, de promesses, mais aussi d'amour, de fidélité.



Je n'ai pas lu le roman éponyme d'Harlan Coben, j'ai donc vu ce film sans trace de comparaison possible. C'est vraiment un très bon polar, un peu violent quand même. Par ailleurs, avant d'aller voir ce film, j'avais lu sur un blog (je ne me souviens pas lequel), que
"le pauvre Cluzet n'arrêtait pas de courir dans le film et qu'il n'était pas crédible dans le rôle d'un jeune médecin".
C'est faux. François est TRES bon dans ce rôle, j'y crois ! Au début du film, il est censé sortir de 9 ans d'études de médecine, puis on le retrouve 8 ans plus tard, il est donc supposé tenir le rôle d'un quadragénaire alors que l'acteur a la cinquantaine, soit. Et bien, il ne les fait pas du tout ! Je connais des hommes qui, à 40 ans en font 10 de plus. Cluzet, c'est l'inverse et je tenais donc à préciser mon point de vue "féminin" sur ce point.


Il me faut également dire un mot sur la musique : elle est géniale. "M" ou plutôt "Mathieu Chédid" n'est pas dans ma mp3tèque mais là, ce qu'il a fait est troublant. On comprend pourquoi car il a écrit sa musique à l'instinct, en regardant les images. Le résultat est une puissance, une fulgurance qui s'insinue en nous, fusionnant avec les sentiments ressentis, à tel point que même quand il n'y a pas de musique, la mémoire des notes subsiste dans notre subconscient.

Un film à voir en salle, c'est plus magique !


Ici, le site officiel

8 commentaires:

  1. justement j'avais lu beaucoup trop de critiques négatives...c'était louche ;o)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai a-do-ré ! bien que j'ai cauchemardé la nuit suivante à cause de scènes très violentes. François Cluzet est absolument excellent, et comme tu le dis, on ne peut que lui tirer notre chapeau pour sa performance.

    RépondreSupprimer
  3. lamousmé : c'est Cécila, ma petit coiffeuse qui m'a convaincue, elle a bien fait...

    Martine : d'abord te dire que je suis heureuse de voir que tu es toujours "là", je pense à ta plage parfois, si limpide qu'elle me relaxe ! Oui Cluzet est très bien, et même si tout n'est pas expliqué dans le film, ce n'est pas si grave !

    RépondreSupprimer
  4. Ca fait la quatrième fois que j'essaie de poster un commentaire ...
    Et oui, je ne suis pas loin, j'ai toujours mes "favoris" ...
    J'ai mis un moment à comprendre à quoi tu faisais allusion avec "ma" plage ... Quelle mémoire ! une vieille note !
    Pour revenir au film, c'est vrai que je me suis demandé à un moment "mais qui c'est, ceux-là ?", je me suis dit que j'avais dû rater un épisode,et que je n'allais rien comprendre à la chute (ça m'arrive, si si ;-)) mais tout s'éclaircit vers la fin, même si c'est un peu tarabiscoté. J'en suis ressortie épuisée ...

    RépondreSupprimer
  5. Tiens je suis allée le voir aussi il y a de cela un mois. J'ai adoré. J'avais lu le bouquin il y a quelques temps mais ne m'en souvenais pas vraiment, le suspense est donc resté entier :-)

    RépondreSupprimer
  6. C'est mon fils qui m'a poussé vers ce film, pour la musique.
    J'ai cru en tous les acteurs (nouvelle formule que j'emploie pour ne plus dire qu'ils sont crédibles ;o))mais certaines actions un peu trop "extrémalisées" m'ont un peu dérangé. Bref un bon film, que je reécouterai en mp3 également ;o)
    La scène finale au pied de l'arbre gravé, comment dire... Ben non je ne sais pas comment le dire, mais les deux acteurs y étaient superbes de vrai... D'oeuvré...;o)
    Bises VV
    PS: je ne lis pas tes autres critiques ne connaissant pas les films... Bises

    RépondreSupprimer
  7. à martine
    je me souviens de quelques beaux billets, dont celui qui parlait d'un voyage en voiture avec ta fille qui dormait à l'arrière...

    à Semphyra
    je suis comme toi, je connais parfois le dénouement d'une histoire et puis "j'oublie"...

    àSerge
    la musique est vraiment une belle réussite. Géniale.

    RépondreSupprimer
  8. J'ai été déçue par le livre par contre, j'ai bien aimé le film ! Va comprendre :(

    RépondreSupprimer

Les commentaires seront validés par l'administrateur de ce site avant d'être publiés, merci pour votre compréhension