Le Peuple des ténèbres / They (2001)

affiche du film

Réalisateur : Robert Harmon
Genre : épouvante-fantastique
Année : 2001


L'histoire :
Julia (Laura Regan), étudiante en psychologie, reçoit l'appel de Billy (Jon Abrahams), un ancien camarade avec lequel elle fut soignée petite fille pour cause de terreurs nocturnes. Il lui confie qu'il a la preuve que des "monstres" existent, qu'ils persécutent les enfants qu'ils ont marqués autrefois, et qu'ils viennent les rechercher plus tard grâce à l'obscurité.

Une panne d'électricité est annoncée sur la ville et terrifié, le jeune homme se suicide devant Julia. Celle-ci tente de comprendre le geste de son camarade, mais elle commence à avoir elle aussi peur de ce que l'obsurité cache.

Julia descend dans la cave chercher quelques souvenirs...

Mon avis :
Passons sur le scénario qui, pour le coup, laisse de nombreuses zones d'ombres : nous ne saurons rien des éventuelles motivations des bestioles vraiment épouvantables (quand on arrive à les voir). Mais le film se laisse regarder, les acteurs ne jouent pas mal et j'aime bien les histoires fantastiques.


J'ai trouvé légèrement agaçant le fait qu'on ne cherche pas à expliquer l'origine des créatures et comment leur échapper, j'aurai bien aimé une sorte de quête alors qu'il n'y a finalement que des victimes, dont on se demande d'ailleurs, si elle ne sont pas sous le coup d'une paranoïa.

Julia finit par découvrir que Billy disait vrai : elle aussi possède la "marque"
Mais non ! Julia n'a pas rêvé et nous allons essayer de ne pas nous endormir à notre tour...de peur de voir surgir venues de l'autre côté du miroir les vilaines créatures !

2 commentaires:

  1. Je n'ai pas vu ce film ; il m'intéresse ; je le note dans mon répertoire "cinéma" à voir ! Si ce film est dans la lignée de "les autres", alors, je vais apprécier !

    RépondreSupprimer
  2. ce film n'est pas dans la lignée des autres, à mon humble avis : ici il n'y a pas de fantômes ou de revenants...seulement de vilaines créatures (mais on ne les voit pas beaucoup) le film fait plus "sursauter" par ce qu'on imagine, mais "Les Autres" c'est quand même autre chose !

    RépondreSupprimer

Les commentaires seront validés par l'administrateur de ce site avant d'être publiés, merci pour votre compréhension