Persuasion (2007)

Réalisateur : Adrian Shergold
Genre : romance
Année : 2007


L'histoire :
Anne, une jeune fille de la noblesse anglaise de 19 ans amoureuse d'un jeune marin à la veille de partir à la guerre est persuadée par sa famille que cette union n'est pas de son rang. Elle renonce donc au jeune homme mais ne l'oublie pas. Huit ans plus tard, les deux jeunes gens de retrouvent par hasard : il est le frère de l'épouse de l'amiral qui va habiter quelques temps Kellynch, la grande propriété que la famille d'Anne s'apprête à mettre en location pour se refaire un peu d'argent car les Eliott père et fille ainée sont de la graine de ceux qui dépensent sans compter. Anne et Frederick se retrouvent, et si la jeune fille semble prête à renouer leur sentiments, lui semble chercher à épouser une autre jeune femme.

Mon avis :
Et bien moi j'ai aimé ce film ! malgré les manques, les dissonnances d'avec le roman (que j'avais lu avant) et malgré le manque d'élégance des robes portées par Anne. Je dois dire que je l'ai vu au moins 20 fois en français, en anglais, j'adore ce film qui me met de bonne humeur et que je regarde souvent avec ma fille (12 ans) qui, comme moi, y trouve son compte. Nous passons un bon moment.

Oui, l'actrice qui joue Anne (Sally Hawkins) n'est pas une beauté fatale mais rien ne dit qu'Anne l'est dans le roman de Jane, d'ailleurs Jane s'occupait plus de décrire les caractères que les allures.
Oui , l'acteur qui joue Frederick (Rupert Penry-Jones) est beau et n'a pas l'air d'avoir beaucoup souffert sur ses bateaux de guerre : il s'est enrichit donc il gagnait les batailles ! Ah ah ah !


J'aime les atmosphères des intérieurs, les faux-semblants, la bêtise de la soeur cadette qui se croit supérieure aux autres, l'acrimonie de la soeur ainée envers Anne, quelle peste celle-là, heureusement qu'elle n'est pas belle non plus ! la fatuité du père joué par Anthony Head, impeccable (le "Giles" dans Buffy contre les vampires), et la musique : la musique qui est toujours en harmonie avec les scènes.

Alors pour moi, si vous regardez ce film, vous aurez peu de temps après le livre dans les mains : histoire de prolonger l'atmosphère et de voir de vos yeux ce que Jane Austen a vu (et à voulu montrer) !


Lien externe :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront validés par l'administrateur de ce site avant d'être publiés, merci pour votre compréhension