Le Crime est notre affaire (2008)

Réalisateur : Pascal Thomas
Genre : comédie (policier)
Année : 2008



L'histoire
Babette (Annie Cordy), la tante de Prudence Beresford (Catherine Frot), aperçoit depuis la fenêtre du compartiment de son train, un meurtre dans le train qu'elle croise. Arrivée chez les Beresford, elle leur raconte l'histoire et aussitôt, Prudence qui s'ennuie ferme, part à la recherche du cadavre.
Elle se fait embaucher comme cuisinière chez les Charpentier, une riche famille dont la propriété longe la voie ferrée d'où a pu tomber le corps de la femme qui n'a jamais été retrouvé. Les 3 fils du chef de famille (Claude Rich) semblent tous attendre impatiemment la mort du vieillard pour en hériter, Emma sa fille (Chiara Mastroianni), vit en compagnie de son père.
Bientôt, Prudence découvre le corps d'une femme dans le musée de curiosités de M. Charpentier, mais personne ne semble savoir qui elle est.

tante Babette assiste à une scène de crime

Mon avis
Une nouvelle aventure des époux Beresford (le couple de héros des romans d'Agatha Christie) réalisée par Pascal Thomas après Mon petit doigt m'a dit.


Honnêtement, j'ai trouvé ce film très moyen, et encore une fois, ce ne sont pas les acteurs qui sont à blâmer (Annie Cordy est époustoufflante !), mais la transposition de l'histoire qui fleurte avec le comique de situation tout en gardant un oeil sur l'aspect plus inquiétant de la disparition d'une femme, puis la recherche de son identité.
comique de situation :
Belisaire part en Ecosse et se retrouve ennuyé par le vent dans son kilt

autre scène comique :
Prudence marche dans la neige avec des escarpins (Lauboutin = semelles rouges)
Les présumés coupables meurent à tour de bras, le suspens est bien gardé jusqu'à la fin avec des fausses pistes etc... mais pour l'aspect "policier" je trouve que la "sauce" ne prend pas : toute la partie "explications" - vous savez lorsqu'à la fin, le détective donne une raison à tous les évènements - passe trop vite là où un film policier étale toutes ses cartes (comme dans les "Hercule Poirot" avec Peter Ustinov).

J'espère sincèrement que Pascal Thomas va arrêter les adaptations d'Agatha Christie, ses films sont assez beaux, dans un genre légèrement surrané (les tenues de Prudence sont d'un autre siècle, les trains, etc...), les acteurs jouent bien.

C'est vraiment pour moi la partie adaptation qui pêche, et aussi le choix des scènes : certaines sont inutiles, notamment celles où Dussoliez joue tout seul ; le film repose sur Prudence, et son mari, en tout cas dans ce film, ne reste qu'un figurant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront validés par l'administrateur de ce site avant d'être publiés, merci pour votre compréhension