Space 99 (itv, 1975) / Cosmos 99

Mise à jour 03 août 2012 : lire aussi cet article sur mon autre site



  • Réalisateur : Gerry Anderson et Sylvia Anderson
  • Genre : SF
  • Année : 1975 - 1978
  • 2 saisons de 24 épisodes chacune
L'histoire
Cosmos 99 (ou Space 99 en VO) raconte les aventures spaciales des habitants de la base lunaire Alpha alors qu'ils dérivent dans l'espace suite à une explosion nucléaire qui leur a fait quitter l'orbitre terrestre, puis le système solaire. Ils tentent de trouver un autre monde sur lequel ils pourront habiter quand ils comprennent qu'ils ne pourront plus revenir sur la Terre.



Mon avis :
Série culte pour moi ! J'avais une dizaine d'années à cette époque et je peux dire que cette série a bouleversé ma vie, elle a motivé celle que j'ai choisie.

En 1999, la Lune sert de dépôt de déchets radioactifs et suite à une explosion en chaîne :

le 13 septembre 1999, la Lune quitte brutalement l'orbite de la Terre :

Les 311 employés de la base lunaire nommée Alpha sont alors prisonniers de leur dérive, et s'en remettent aux décisions toujours pleines d'aplomb du commandant John Koenig (Martin Landau, my first love !) :
qui vient juste de prendre son commandement.

Chaque épisode est une histoire, généralement, nos amis, qui sont toujours à la recherche d'un moyen de rentrer sur Terre ou de trouver une vraie planète sur laquelle ils trouveront nourriture et eau, doivent faire face à des planètes ou des extra-terrestres hostiles.
en route vers une possible nouvelle terre ?
épisode 2 saison 1 : Matter of Life and Death / Question de vie ou de mort

La charismatique Docteur Helena Russel (Barbara Bain) fait partie des personnages récurrents qui entourent Koening.

Je préfère et de loin la première saison. A voir !

La seconde saison ne m'a pas vraiment plu, avec Maya (Catherine Schell)

Regarder cette série m'amuse beaucoup, j'y vois tant de références, de trouvailles, de détails, et la technique bien sûr !
arrivée de Koening, admirez l'idée du plan de réseau type "plan de métro"
Imaginez un peu, le transmetteur inventé à cette époque : il faisait sono, et vidéo, l'ancêtre du I-phone en somme.
accroché à la ceinture, les transmetteurs pour rester toujours en contact visuel

et l'ordinateur ! Seul le brave Kano était capable de faire l'interface :

C'est kitch mais c'est pour cela qu'on aime les revoir !


Lien externe

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront validés par l'administrateur de ce site avant d'être publiés, merci pour votre compréhension