The Starter Wife (USA Network, 2007)

Réalisateur : Jon Avnet
Genre : comédie
Année : 2007 - 2009



2 saisons :
  • saison 1 : 6 épisodes
  • saison 2 : 10 épisodes
  • 2009 : fin de production de la série

L'histoire
Molly (Debra Messing) est mariée à Kenny Kagan (Peter Jacobsen) un réalisateur à Hollywood. Lorsqu'il demande le divorce, la plupart de ses anciennes relations la snobe, même Cricket (Miranda Otto) sauf sa vieille copine Joan (Judy Davis) ainsi que Rodnay (Chris Diamantopoulos).
Elle quitte sa grande maison pour s'installer momentanément dans celle de Joan, sur la plage de Malibu. C'est en manquant de se noyer qu'elle fait la connaissance de Sam (Stephen Moyer), un sans-abri au charme un peu inquiétant dont elle tombe amoureuse.




Mon avis :
Notons que cette série n'est pas sortie en France, c'est pourtant une comédie assez plaisante, sur une base d'histoire vraie tirée du roman de Gigi Levangie Grazer dans lequel elle raconte sa propre histoire de Starter Wife, entendez par là, une femme qui doit "redémarrer de zéro" après son divorce :

Une comédie très sympathique (qui a reçu plusieurs nominations pour les Emmy Awards 2007) et qui nous distrait avec de bons acteurs qui ne nous sont pas inconnus !
  • Dans le rôle de Kenny, le mari atteint par le "démon de midi" nous retrouvons Peter Jacobsen, l'excellent Taub dans House.
  • Dans le rôle de Lavender, la gardienne de la résidence privée de la plage de Malibu, on reconnaît Anika Noni Rose qui joue  le rôle de Wendy Scott-Carr dans la série The good wife.
  • Dans le rôle de Sam, Stephen Moyer qui joue William Compton dans True Blood.
Mention particulière pour Debra Messing que je (re)découvre (je l'aimais bien dans la série Will and Grace): elle a du pep's ! et à mon avis, elle joue mieux qu'Angelina Jolie ! décidément, ils sont fous à Hollywood...

The Starter Wife aborde le même thème que The Good wife : à savoir, la reprise en main d'une femme riche, à qui tout sourit, et qui du jour au lendemain, réalise la superficialité de ses anciennes relations, découvre ce qu'il lui faut pour surmonter ce cap de l'amitié et de l'amour si affinités !

Il y a quelques trouvailles intéressantes comme les scènes tournées en noir et blanc façon film des années 50 qui sont présentées dans chaque résumé et qui sont la manière de voir et de dramatiser de Molly dans la saison 1 :

ou à la manière de parodie de films (connus : Elisabeth II, Tomb Raider, etc...) pour chaque début d'épisode dans la saison 2.

Néanmoins The Starter Wife reste une comédie : on s'amuse beaucoup des travers des uns et des autres, on s'impatiente devant les fausses pistes (il y a du suspens). Série arrêtée en 2009 faute d'audience suffisante, est-ce une raison ? Dommage pour nous.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront validés par l'administrateur de ce site avant d'être publiés, merci pour votre compréhension