District 9 (2009)


  • Réalisateur : Neill Blomkamp
  • Genre : fantastique
  • Année : 2009
L'histoire
Afrique du Sud. Un immense vaisseau extraterrestre s'immobilise au dessus d'une ville, puis plus aucun signe de vie. Aucun contact, il faut aller voir ce qu'il y a à l'intérieur. Le MNU, une organisation de gestion de crise, est chargée de prendre contact avec les extraterrestres qui s'avèrent être des créatures en grande faiblesse physique, souffrant de la faim depuis plusieurs mois dans le tombeau de leur vaisseau géant. Qui sont-ils ? D'où viennent-ils ? Il est décidé de les évacuer et de les parquer temporairement dans une zone spécialement créée pour eux : le district 9. Mais la situation dure et 28 ans passent. Les extraterrestres vivent cantonnés dans leur zone qui devient un véritable bidonville mais aussi une plaque tournante où règnent les magouilles en tout genre entre les créatures totalement abandonnées et les trafiquants sud africains : drogue, meurtres, prostitutions, tentatives d'accouplement entre extraterrestres et humains. Il est temps de les reloger dans une zone plus saine. Dans le même temps, le MNU cherche à tout prix à faire fonctionner les armes trouvées dans le vaisseau : celles-ci semblent ne répondre qu'à un ADN extraterrestre.

Développement
Wikus van der Merwe (Sharlto Copley), est responsable des agents de terrains chargés de signifier aux créatures leur intérêt à partir d'un camp pour un autre et d'obtenir leur signature pour valider leur consentement. Lui-même montre l'exemple, suivi par un journaliste chargé de filmer en direct la procédure.
Wikus van der Merwe (Sharlto Copley)
explique à une créature qu'elle doit partir
En frappant chez une des créatures, Wikus se retrouve malencontreusement aspergé d'un liquide noir inconnu. Très vite, il développe des signes de transformation, à commencer par sa main, puis son bras, qui se mettent à ressembler à celui d'un extraterrestre. Bientôt, il ne peut le cacher et le MNU l'utilise comme cobaye pour faire fonctionner les armes jusqu'à ce qu'il réussisse à s'échapper. Wikus devient un paria, un homme recherché, il trouve refuge et assistance dans le district 9 auprès d'une créature qui semble un peu plus évoluée que les autres, et qui, depuis 28 ans, tente de préparer son évasion.

Un film très spécial, mais que j'aime beaucoup. Je reconnais qu'il peut heurter les âmes sensibles : il y a quand même du sang, des meurtres bien dégoûtants. Sans parler du fait que le film est tourné "caméra à l'épaule" style reportage de guerre. Un film qui, sous couvert d'une population d'extraterrestres manipulés, rabaissés, extorqués, parle de notre humanité.

Un film qui sait aussi être comique (second degré mais on rit quand même), attachant : on est très vite du côté des pauvres extraterrestres, et du pauvre Wikus qui au départ passe pour un horrible administratif préoccupé par ses signatures, et qui, lorsqu'il devient l'homme à abattre, se transfome en véritable Robin des bois, préoccupé cette fois par sa femme, qu'il aime plus que tout, et dont tout le sépare désormais.

A voir !!!!

2 commentaires:

  1. très bon film principalement lié à l'originalité du scénario.

    RépondreSupprimer
  2. Anto : je l'ai vu au moins dix fois :) on a le dvd et mon petit garçon adore le regarder (va comprendre !)

    RépondreSupprimer

Les commentaires seront validés par l'administrateur de ce site avant d'être publiés, merci pour votre compréhension