Il Gattopardo / Le Guépard (1963)


  • Réalisateur : Luchino Visconti
  • Genre : biographie
  • Année : 1963
L'histoire
Sicile, 1860. Alors que l'Italie vit de grands changements politiques, un prince ruiné (Burt Lancaster) accepte de déroger à la tradition familiale et consent à ce que son fils adoptif (Alain Delon) épouse une riche roturière (Claudia Cardinale).

Développement
J'ai vu autrefois le film sans le comprendre vraiment, depuis j'ai lu le livre, il y a deux ans déjà, et j'ai revu dans la foulée le film (acheté en dvd mais je n'en avais pas encore parlé, par manque de temps !).

Retour donc aujourd'hui sur ce film dont on m'avait tant rebattu les oreilles et qui m'a paru bien vieillot. Bien sûr, la réalisation est magnifique : décors, costumes, musique, tout est dignement reconstitué et respire les moyens mis en oeuvre. Les scènes de batailles sont quelque peu ridicules par contre, très série "Zorro". Clic clic et prend cette lame dans le corps. Bof.
J'ai également été désappointée par le jeu des acteurs, seul Burt Lancaster m'a convaincue, je l'ai trouvé très bon dans le rôle du Prince de Salina.
Salina (Burt Lancaster) et Angelica (Claudia Cardinale)
Honnêtement, j'ai préféré la lecture du livre, qui, elle seule permet la transcription des véritables émotions et intentions de ce Prince qui voit toute sa vie bouleversée, et qui se retrouve incapable de lutter contre le temps qui passe.

Mon verdict : lisez le livre, il a beaucoup moins vieilli que le film, il est tout simplement EXCEPTIONNEL, et l'oeuvre unique d'un romancier admirable.

Lien externe

2 commentaires:

  1. Ah ! Oh ! Quoi ! Voici les réactions très primaire de Malice :)))) à la lecture de ton billet ! Visconti fait parti de mes réalisateurs fétiches j'ai pratiquement vu tous ses films. Le Guépart et le livre vu et lu il y a très très longtemps. Soit mais tout de même je ne pense pas que le film est vieillit. Il est sûrement très différent du livre je veux bien te l'accorder. Mais tout de même il a su s'approprier le texte pour faire son film et non une illustration du livre. D'ailleurs quand l'on parle du Guépard on pense au film de Visconti et non au roman. Que tu es préférée le livre au film, c'est autre chose, car il est certain qu'à la lecture d'un roman nous imaginons des images, des ambiances, notre imaginaire se met en marche. Et ton imaginaire est forcément différent d'un réalisateur. Parfois, ton imaginaire et celui du metteur en scène peuvent s'accorder aussi ! C'est aussi souvent la raison que quand l'on lit un livre on est bien souvent déçu par l'adaptation.

    RépondreSupprimer
  2. Tout à fait Malice, comme expliqué, je préfère le livre au film. Pour le film, je dis ce que j'ai ressenti très sincèrement : je sais que Visconti est un GRAND réalisateur, je sais aussi que tu l'aimes :)

    RépondreSupprimer

Les commentaires seront validés par l'administrateur de ce site avant d'être publiés, merci pour votre compréhension