Mansfield Park (1999)


  • Réalisateur : Patricia Rozema
  • Genre : romance
  • Année : 1999
  • film vu en anglais
L'histoire
Fanny Price (Hannah Taylor-Gordon), 10 ans, quitte sa misérable maison de Portsmouth pour aller vivre à Mansfield Park,
la riche demeure de Sir Thomas Bertram (Harold Pinter) et de sa tante Maria (Lindsay Duncan), en compagnie de ses 4 cousins et cousines.
A Mansfield Park, Fanny est dirigée vers sa nouvelle chambre
une pièce qui sert de remise aux meubles inutiles.
Au sein de cette famille qui lui est étrangère, Fanny trouve, dès la première rencontre, un seul ami et confident en la personne de son cousin Edmund. Les années passent, Fanny a 18 ans.
Fanny (Frances O'Connor) et Edmund (Jonny Lee Miller)
Tandis qu'Edmund se dirige vers une carrière d'homme d'église, Fanny reste attachée au service de sa tante Bertram, uniquement préoccupée par ses chiens et qui passe ses journées à siroter ses "remontants" alcoolisés.

L'arrivée des Crawford, frère et soeur, va rapidement modifier les rapports de la maisonnée : tandis que Henry Crawford (Alessandro Nivola) s'intéresse à séduire la belle Maria (Victoria Hamilton) qui vient de se fiancer à Mr. Rushworth (Hugh Bonneville), un être riche mais idiot, Mary Crawford (Embeth Davidtz) jette son dévolu sur le charmant Edmund, tout en déplorant sa vocation à devenir un simple vicaire.
Henry, Maria fleurtent sous les yeux du futur cocu
Bientôt, Fanny est demandée en mariage par Henry, mais elle s'y refuse, car au fond d'elle, elle sent qu'il ne l'aime pas vraiment et inversement. Elle part quelques semaines chez ses parents où Henry vient la rejoindre ; là, elle semble finalement accepter l'idée de ce mariage et se jette dans ses bras
pour finalement décider qu'elle s'est trompée, elle se rétracte. Bref. Fanny finira par comprendre que c'est Edmund qu'elle aime et inversement, ces deux là se marient.
Edmund et Fanny enfin unis
Mon avis
Des deux adaptions de Mansfield Park, le roman de Jane Austen écrit en 1814, que je compte regarder, ceci est la première que j'ai regardé et que je chronique, dans la foulée, vous aurez droit à la seconde version. Je dois dire que j'ai été suprise, pour ne pas dire déçue de ce que j'ai vu. Tout d'abord, je n'aime pas du tout les films qui prennent le spectateur à témoin : quand je regarde un film, je veux être dans l'histoire, pas devant.

Beaucoup trop d'adaptations à mon goût dans cette version, des pans entiers de l'histoire originale manquent, par exemple, on ne mentionne pas William, le frère de Fanny qui a pourtant toute son importance dans le récit d'origine. Certaines scènes sont par contre très réussies d'un point de vue esthétique : la ville de Portsmouth, la maison des Price, la chambre de Fanny lorsqu'elle arrive à Mansfield Park, sont tout à fait comme dans mon imagination.
Portsmouth
J'ai tout de même apprécié certains choix de mise en scène, notamment le rapport entre Fanny et l'écriture, l'importance de la correspondance
très jeune, Fanny montre son goût pour les histoires  
Très belle demeure que ce Mansfield Park, illustrée par le magnifique chateau de Kirby Hall
une image provenant du site officiel
images du film
En revanche, l'intérieur est très pauvre en décorations, limite austère (pas du tout comme l'adaptation de 2007 que je décrirai dans le billet suivant).

Au final, déception globale, malgré la présence de mon cher Jonny Lee Miller dans le rôle d'Edmund (il était pourtant absolument superbe dans Emma pour la BBC).

Lien externe

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront validés par l'administrateur de ce site avant d'être publiés, merci pour votre compréhension