The Shining (téléfilm, ABC, 1997)


  • Réalisateur : Mick Garris
  • Scénario : Stephen King
  • Genre : épouvante
  • Année : 1997
  • téléfilm en 3 parties
L'histoire
Jack Torrance (Steven Weber), un professeur ancien alcoolique, accepte de devenir le gardien d'un hôtel fermé pour toute la saison d'hiver. Il y emmène sa femme Wendy (Rebecca De Mornay) et leur fils Danny (Courtland Mead). Danny est toujours accompagné de Tony, un étrange compagnon fantômatique qui l'avertit à plusieurs reprises de rester loin de l'hôtel. Par ailleurs, une fois arrivé sur place, Dick Hallorann (Melvin Van Peebles) peut communiquer avec Danny par télépathie, il lui apprend que tous deux ont le pouvoir du "Shining" et explique à Danny que son don est exceptionnellement puissant. Dick lui demande de se tenir éloigné des chambres et de l'appeler en cas d'urgence, grâce à son esprit.
les Torrence sur le chemin de l'Overlook Hotel
Développement
Deuxième adaptation de The Shining de Stephen King, cette télésuite est une version beaucoup plus conforme au roman puisque le romancier en a élaboré le scénario, cependant, le résultat est beaucoup moins réussi que le film, de mon point de vue. Question de réalisation sans aucun doute.

Dès le départ, nous voyons la manifestation d'évènements surnaturels, nous comprenons de suite que l'hôtel est clairement hanté : les portes qui se referment toutes seules, une balancelle se met en mouvement, les lampes s'allument et le feu prend dans la cheminée. Danny est très vite assailli par des visions et se rassure en faisant ce que lui a expliqué Dick : les visions sont comme les images d'un livre, elles disparaissent en fermant les yeux et en comptant jusqu'à 10.
Danny (Courtland Mead)
Trois épisodes pour nous emporter toujours plus loin dans la folie meurtrière qui ravage progressivement Jack. Quoique jouant sur beaucoup de sentiments : enthousiasme, puis plongée dans l'alcoolisme, je trouve que l'interprétation de Steven Weber n'est pas aussi exceptionnelle que celle de Jack Nicholson qui de son seul regard vous donnait des frissons, comme en cet instant où j'y repense.
Jack (Steven Weber)
Dans ce téléfilm, beaucoup d'effets spéciaux, de maquillage : le spectacle se passe au final beaucoup plus sur l'écran que dans le ressenti si vous voyez ce que je veux dire. Rebecca De Mornay dans le rôle de la mère est correcte mais pas aussi effrayante que la pauvre Shelley Duvall et ses grands yeux épouvantés. Le téléfilm montre également un couple plus complice, plus amoureux. Par ailleurs, la mère et le fils tentent de sauver le père, et lorsque Wendy demande à son fils s'il vaut mieux quitter l'hôtel, le petit répond qu'il faut rester avec Papa, qu'il a besoin d'eux ; et jusqu'au bout, le petit Danny croît en son père.
Dick (Melvin Van Peebles)
Melvin Van Peebles n'a pas le regard scrutateur de Scatman Crothers. Le petit garçon Courtland Meade s'en sort bien, il a également beaucoup plus dialogues que le "Danny" du film, et il semble également être averti et comprendre beaucoup plus de choses.
Bien que l'hôtel soit hanté, l'endroit est beaucoup plus chaleureux que dans le film : beaucoup de bois, des objets rustiques, des meubles "cosy" qui rendent l'atmosphère beaucoup moins mystérieuse ; il s'agit du même hôtel qui a inspiré le roman de Stephen King : le "Stanley Hotel", lequel a la réputation d'être hanté et dans lequel S.King séjourna.
The hôtel Stanley organise des "ghost tour"
pour les touristes en quête de frissons
Si le téléfilm montre effectivement les thèmes importants que Stephen King voulait voir à l'écran : les dérives de l'alcolisme, la violence, les relations conjugales, l'héritage, les pouvoirs extrasensoriels, je n'ai malheureusement pas été enthousiasmée par le style de la réalisation, j'ignore à quoi cette impression est due : manque d'ambiance inquiétante, même si j'avoue avoir sursauté lors de certaines apparitions effrayantes.
Jack fait connaissance avec les fantômes
Donc, pour conclure : le téléfilm est une très bonne adaptation du roman, le film lui, est une belle aventure dans le fantastique et l'épouvante.

1 commentaire:

  1. je l ai vu il y a 15 ans et depuis je le cherche!!!! merci a vous!!!

    RépondreSupprimer

Les commentaires seront validés par l'administrateur de ce site avant d'être publiés, merci pour votre compréhension