Cambridge Spies (BBC, 2003)


  • Réalisation : Tim Fywell
  • sur une idée de Peter Moffat
  • Genre : espionnage, biographie, histoire
  • Année : 2003
  • chaîne anglaise BBC
  • mini série de 4 épisodes d'une heure
L'histoire
Trinity College, Cambridge 1934. Guy Burgess (Tom Hollander) et Anthony Blunt (Samuel West) sympathisants communistes haïssant la montée du nazisme, espionnent pour le compte de Moscou et approchent Kim Philby (Toby Stephens) et Donald Maclean (Rupert Penry-Jones) qui partagent leur idéalisme. Sortis de l'école, tous les quatre vont se trouver à des postes leur permettant de détenir des informations vitales qui seront transmises à Moscou pendant la Seconde Guerre mondiale et la Guerre froide qui suivit. Nous suivons leur parcours d'épreuves et d'amitié durant 20 ans, jusqu'au moment où, la traîtrise de Donald étant découverte, il quitte l'Angleterre en compagnie de Guy pour rejoindre Moscou (en 1951).

Développement
Cette série est basée sur des faits réels et montre avec une belle mise en scène les différentes épreuves des 4 amis pour concilier leur vie personnelle, leurs doutes, leurs idéaux, les limites qui se sont imposées à eux pour accomplir leur mission, avec comme musique de fond un sens de l'amitié indéfectible, du moins dans cette fiction. Nous voyons comment Kim, alors très amoureux de Lizzie, une Autrichienne communiste, qu'il a connue et épousée en Autriche, est forcé (par Moscou) d'annoncer à sa femme qu'il ne l'aime pas, afin qu'on ne puisse le soupçonner d'être un sympathisant dans ses futurs postes,
Kim (Toby Stephens) et sa femme Litzi Friedman (Lisa Dillon)
comment un innocent est "sacrifié" pour éviter à l'un d'entre eux d'être découvert, comment Kim se retrouve à Guernica après le bombardement. Chacun d'entre eux va mener, avec une pression de chaque instant, une vie apparemment normale, tout en agissant sous les consignes et ordres de leur officier traitant (et parfois intraitable).

Parlons interprétation et acteurs : je suis comblée avec cette série qui réunit deux de mes acteurs préférés : Rupert Penry-Jones et Toby Stephens, mais il y a une multitude d'autres à signaler.
Donald (Rupert Penry-Jones) et Melinda (Anna-Louise Plowman)
Anna-Louise Plowman qui joue le rôle de Melinda la femme de Donald, est dans la réalité celle de Toby Stephens (depuis 2001).
Kim (Toby Stephens) et Melinda (Anna-Louise Plowman)
Notons également, l'interprépation de Tom Hollander qui nous montre un Guy Burgess, drôle, irrévérencieux, licencieux, ce qui nous vaut un plongeon mémorable lors de leur dernière journée à Cambridge, histoire de fêter comme il se doit la fin des examens (et de nous montrer les corps athlétiques de ces messieurs, HUM !) ou encore la séquence irrésistible de "l'abattage" des petites barrières blanches qui ferment les jardins des maisons d'un quartier chic.

Notons également une mosaïque d'acteurs et actrices que j'aime bien :
Simon Woods, Patrick Kennedy, Imelda Staunton et Julian Firth
Simon Woods joue le rôle d'un étudiant pro-nazi à Cambridge et s'oppose à Guy, il jouera deux ans plus tard les rôles de Monsieur Bingley dans Pride and Pejudice-2005 ou encore l'amant de Margaret dans The Queen's sister-2005
Patrick Kennedy joue le rôle de Julian Bell, le petit ami de Guy et de Anthony, il est le frère de Victoria dans les 39 steps-2008 (un autre film avec RPJ)
Imelda Staunton joue le rôle de la Reine d'Angleterre (Elisabeth II), elle joue dans nombre de films, notamment dans Harry Potter (la méchante prof folle de chats), Twelfth Night-1996, Shakespeare in love-1998
Julian Firth joue le rôle du Prince de Galles, il était frère Jerome dans les Cadfael
et aussi John Light qui joue dans Silk ou encore North and South.

Notons quelques clins d'oeil amusants :
Donald dans son bureau du MI5
RPJ joue également dans la série Spooks / MI5
L'histoire indique que les "espions" de Cambridge étaient cinq cependant le série ne montre John Cairncross, le cinquième, que lors d'un court entretient avec Kim (3ème épisode).
John Cairncross (Alastair Galbraith)
La série s'achève sur la fuite de Donald en compagnie de Guy

puis quelques panneaux expliquent ce que deviennent les 4 amis jusqu'à leur mort.

Spoiler (sélectionner le texte entre crochet avec la souris pour l'afficher)
[Melinda rejoint son mari à Moscou, Kim rejoint Moscou lui aussi, Melinda quitte Donald pour Kim, Anthony, le seul qui reste en Angleterre sera démasqué et perdra son rang de noblesse


J'ai adoré cette série ! beaucoup d'émotions, de passions, une autre manière de découvrir une partie de l'Histoire, mais aussi comment l'élite anglaise se comporte pour épargner les leurs, éliminer les inférieurs sans trop détat d'âme, j'ai trouvé les scènes avec les Windsor terriblement drôles, très bien aussi la réserve à laquelle tient l'ambassadeur anglais en Amérique refusant de croire que l'espion vient des "étages supérieurs"... Pas mal faites également toutes les scènes d'amour : Kim et toutes ses conquêtes, Donald et sa "première fois", Guy et Anthony, et leurs "boyfriends", tout est très pudique et en même temps très réaliste.

Une magnifique série à voir !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront validés par l'administrateur de ce site avant d'être publiés, merci pour votre compréhension