Joe's palace (2007)


  • Réalisateur : Stephen Poliakoff
  • Genre : drame
  • Année : 2007
  • téléfilm BBC
L'histoire
Elliot Graham (Michael Gambon), un vieil homme immensément riche habite en face de sa superbe maison, un palais en plein centre ville londonien. Cette maison a cependant pour lui une raisonnance maléfique et il ne peut l'habiter, mais il l'entretient impecccablement : propreté et fleurs fraîches. Un jour, il embauche Joe (Danny Lee Wynter) le fils d'une femme de ménage, chargé d'en être le gardien entre 18 et 21 heures, après le départ du personnel de maison et avant l'arrivée de celui du gardien de nuit. A partir ce ce moment, la maison va en quelque sorte "reprendre vie" avec les visites adultères de Richard Reece (Rupert Penry-Jones) et de son amie Charlotte (Kelly Reilly) ; Elliot va également finir par découvrir le mystère qu'il cherche dans le passé de son père.
Joe et Elliot
Développement
Un film tout en nuances avec plusieurs histoires autour de la solitude, du besoin de l'autre, des blessures ou frayeurs du passé qui impactent le présent. Joe est un jeune garçon calme, tout à fait aimable et doté d'une grande empathie, il a décidé de quitter l'école et assure très consiensieusement son rôle de concierge. Lorsque se présente Richard à la porte d'entrée, il hésite d'abord mais après avoir questionné Elliot, ce dernier accepte de prêter sa maison à Richard, il désire que "quelque chose de bien" arrive dans cette maison.
Joe et Richard
Joe et Elliot se retrouvent en quelque sorte tous deux complices de la liaison entretenue par Richard et Charlotte, tous deux mariés chacun de leurs côtés. La magnifique maison de ville devient un havre d'amour pour le couple qui semble très amoureux (nous en profitons pour admirer le corps athlétique de RPJ !) et si Joe se prend d'amitié pour le couple dont il respecte l'intimité sans les juger, Richard et Charlotte eux aussi s'attachent à ce jeune homme prévenant et discret.
Elliot // vue plongeante dans l'escalier du "palace de Joe"
Charlotte et Joe // Charlotte // Richard
Parallèlement à cette histoire, Elliot, est insatisfait des rapports que lui ont fait les différentes personnes embauchées pour étudier les archives de son père et découvrir d'où vient sa fortune : Elliot pressent quelque chose de "pas très net" sans savoir quoi. Joe lui parle de Tina (Rebecca Hall) la petite épicière qui semble attirée par les archives, c'est elle qui va découvrir le "secret" qui hante la conscience d'Elliot depuis toujours.

Tous les acteurs sont parfaits : Michael Gambon émouvant dans sa quête désepérée d'explication -qui a une réputation d'homme dangereux, ce qu'il n'est pas du tout, comme si une ombre planait au-dessus de lui-, Rupert Penry-Jones dans le rôle du jeune politicien sous pression qui s'implique dans des affaires sentimentales sans issue qu'il juge indispensables à son "équilibre", Kelly Reilly en mère de famille adultère mais inquiète pour ses enfants, et à chaque plan l'incroyable Danny Lee Wynter, un jeune comme un autre, ou plutôt pas comme les autres : calme, observateur, non calculateur, attentionné, un véritable "Saint-Bernard" que l'on voudrait tous croiser un jour ou l'autre !
Joe accompagne Elliot au château
dont son père lui fit présent pour ses 9 ans
(en vrai : Bodiam Castle)
Notons que Kelly Reilly était "Caroline Bingley" dans Pride and prejudice 2005 mais aussi la sulfureuse "Mary Morstan" dans Sherlock Holmes 2009 (le film).

Un magnifique film où l'endroit est un personnage aussi important que les acteurs qui y évolue : le véritable extérieur du palace est le "The RNVR Yacht Club" au 38 Hill Street quartier de Mayfair à Londres, et l'intérieur est celui de Langley Park (dans le Berkshire).
le "palace de Joe"
Stephen Poliakoff (que l'on a déjà découvert avec la très belle série Perfect Strangers) est un auteur remarquable, avec un univers très particulier qui oscille entre l'histoire, les destins, et qui invite à la réflexion par des images parfois dérangeantes, qui semblent surnaturelles, ajoutons à celà une photo très graphique : beaux endroits, beaux costumes, personnages attachants et vous avez de quoi passer un très bon moment de cinéma.

Une belle découverte, qui sera suivie du deuxième film de Stephen Poliakoff filmé en ce même endroit, ne manquez pas le rendez-vous (nous y retrouvons Joe / Danny Lee Wynter dans le même rôle).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront validés par l'administrateur de ce site avant d'être publiés, merci pour votre compréhension