Match Point (2005)


  • Réalisation : Woody Allen
  • Genre : drame
  • Année : 2005
L'histoire
Issu d'un milieu modeste, Chris Wilton (Jonathan Rhys-Meyers), un arriviste, se fait embaucher comme professeur de tennis dans un club huppé de Londres où il sympathise avec Tom Hewett (Matthew Goode) qui fréquente une jeune comédienne américaine Nola Rice (Scarlett Johansson). Chris finit par séduire Chloe (Emily Mortimer) la soeur de Tom mais il est en fait très attiré par Nola qui succombe à son charme. C'est le départ d'un engrenage dramatique : Tom finit par rompre avec Nola pour épouser une fille de sa classe sociale, Chris se marie avec Chloé mais ne peut s'empêcher d'entamer une liaison passionnelle dès qu'il retrouve Nola. Cette dernière s'attend à ce que Chris divorce de sa femme, mais celui-ci n'est pas prêt à laisser tomber son nouveau statut social, et malgré les conseils de son ami Henry (Rupert Penry-Jones) qui l'encourage à vivre son véritable amour, il décide de mettre fin à sa liaison adultère.
Chris (Jonathan Rhys-Meyers) et Chloe (Emily Mortimer)
Développement
Nola (Scarlett Johansson)
Je ne nie pas les belles qualités de ce film mais je peux dire que ce n'est pas mon préféré de Woody Allen : je n'aime pas du tout l'histoire cynique qui y est racontée, c'est ainsi. Cela étant, rien à dire sur la forme : c'est un beau film, des acteurs bien choisis, qualité de la photo, des plans et de la musique (peu de musique mais une ambiance qui donne une teinte encore plus dramatique aux situations).

Nous retrouvons la belle Scarlett Johansson dans le rôle de la femme manipulée et trahie même si ce n'est pourtant pas elle l'épouse trompée, comme quoi, d'un certain point de vue, les rôles peuvent s'inverser.

Petit rôle qui frôle la figuration pour (mon) Rupert Penry-Jones qui tâte le cinéma américain avec sa belle élégance (pour le repérer dans le film, il apparaît devant la boutique "Cartier", la classe quand même !
ou encore sur un banc public au côté de Jonathan Rhys-Meyers).
Henry (RPJ) et Chris (JRM)
Steve Pemberton
J'ai reconnu Steve Pemberton dans le rôle de l'inspecteur [qui enquête sur la mort de Nola] : il partagera l'affiche de Whitechapel avec (mon) RPJ en 2008.

Un film que j'ai revu exclusivement pour mon dossier spécial RPJ car je dois bien avouer qu'à l'époque de sa sortie, je n'étais pas encore "tombée" sous son charme (merci Persuasion).

1 commentaire:

  1. En ce qui me concerne, match point est la plus bel réalisation de Woody Allen. Maîtrisé de bout en bout, on y cerne du génie à chaque coin de bobine jusqu'au montage du film. Et puis point d'humour Allenien... et ca fait du bien aussi.

    RépondreSupprimer

Les commentaires seront validés par l'administrateur de ce site avant d'être publiés, merci pour votre compréhension