House of Wax - L'homme au masque de cire (1953)


  • Réalisation : André De Toth
  • Genre : épouvante, fantastique, drame
  • Année : 1953
  • Durée : 1h20
  • Langue : anglais
L'histoire
Début du XXème siècle. Le professeur Henry Jarrod (Vincent Price) est passionné par son musée de cire mettant en scène la mort de célébrités historiques (Jeanne d'Arc, Marie-Antoinette, Lincoln, etc...)
mais qui ne rapporte pas grand chose et son associé Burke (Roy Roberts) le presse de produire des mannequins de cire plus sensationnels, plus effrayants, plus macabres qui attirerait les foules.
Pour Jarrod, ses oeuvres finement esquissées sont quasiment ses enfants et leur beauté est intemporelle. Mais Burke ne l'entend pas ainsi et décide de mettre le feu au musée-atelier pour toucher l'argent de l'assurance.
Jarrod complètement effrayé par la destruction de toute sa vie, tente désespéremment de sauver ses "enfants" sans succès. Il disparaît dans l'incendie mais n'est pas mort (seulement horriblement défiguré). Dix ans plus tard, Jarrod ouvre un nouveau musée de "la chambre des horreurs".

Développement
L'histoire en plus Le film raconte la déchance d'un homme profondément blessé dans son coeur et dans sa chair et qui, pour se refaire un nouveau musée, utilise cette fois des corps volés à la morgue - corps qu'il produit lui même en assassinant à tour de bras - qu'il trempe dans la cire. Ses mains étant désormais inutiles, sauf pour les "usages ordinaires", il est assisté d'Igor (Charles Bronson, dans l'un des ses premiers rôles), un sourd-muet qui lui est entièrement dévoué.
Jarrod, Igor
et Wallace (Paul Cavanagh) le mécène qui va investir dans la maison de cire 
Mais Sue (Phyllis Kirk) reconnaît dans la Jeanne d'Arc du musée de cire un détail que son ancienne compagne de chambre Cathy Gray (Carolyn Jones) seule pouvait avoir ; Cathy sortait par ailleurs avec Matthew Burke, l'ancien associé de Jarrod.
La police enquête, mais Sue est bien décidée à faire le point sur cette étrange affaire.

Intérêt Tout à fait le film à voir, très belle réalisation, un suspens tout à fait bien mené sans effet extravagant, seulement la musique, l'allure des scènes, le talent de toute l'équipe. J'aime beaucoup le jeu de l'acteur Vincent Price, j'adore sa voix et son élocution est à tomber (en VO) !

Je trouve ce film très réussi. Bravo !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront validés par l'administrateur de ce site avant d'être publiés, merci pour votre compréhension