Tu seras mon fils (2011)


  • Réalisation : Gilles Legrand
  • Genre : drame
  • Année : 2011
  • Durée : 1h40
  • Langue : français
L'histoire
Paul de Marseul (Niels Arestrup) apprend que François (Patrick Chesnais), le régisseur de son vignoble est atteint d'un cancer et qu'il ne lui reste que quelques mois. Son fils Martin (Lorànt Deutsch) est très proche du régisseur qui lui prodigue conseil et amitié, mais est repoussé par son père qui ne manque pas une occasion pour le rabaisser. Paul confie à son fils toute la partie administrative et l'export, mais ne lui fait pas confiance concernant la technique de vinification. Philippe (Nicolas Bridet) le fils du régisseur qui revient pour voir son père malade, aurait été parfait comme fils : il s'est formé au monde viticole "sur le terrain" dans le monde entier, et semble le mieux placé pour s'occuper des futures récoltes. Paul entame même des démarches pour l'adopter. Mais Martin ne l'entend pas de cette oreille : il veut prouver à son père, sourd à sa requête, sa valeur. De son côté François est anéanti de voir que son fils est prêt à se laisser adopter par de Marseul : ils ne sont pas du même monde.

Développement
Un drame familial qui tient la route. J'ai été happée par l'histoire qui contient des secrets de famille enfermée comme dans des boîtes gigognes. Niels Arestrup très bon dans son rôle de père aigri qui ne voir dans son fils que la cause de la mort de sa femme. Un très bon "thriller" en quelque sorte, pas du tout décevant comme j'ai pu le lire dans certains endroit : moi je trouve que Lorànt Deutsch est très bien dans son rôle, Anne Marivin parfaite aussi. Donc, un bon moment de cinéma français !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront validés par l'administrateur de ce site avant d'être publiés, merci pour votre compréhension