Warehouse 13 (Syfy Universal, 2009)


  • Création : Jane Espenson, D. Brent Mote, Rockne S. O'Bannon
  • Genre : fantastique
  • Année : 2009
  • 3 saisons (13 épisodes chaque)
  • Durée : 40 mn par épisode
  • Langue : anglais
L'histoire
Etats-unis d'Amérique. Pete Lattimer (Eddie McClintock) et Myka Bering (Joanne Kelly), deux agents des Services Secrets sont repérés pour leurs talents et capacités particuliers et sont mutés du jour au lendemain auprès de Artie Nielsen (Saul Rubinek), responsable de l'entrepôt n° 13 (Warehouse 13) où sont stockés des objets aux propriétés surnaturelles ayant été inventés ou ayant apartenus à des célébrités. Leur mission est désormais de protéger tous les humains du danger que peut causer ces objets parfois maléfiques : lorsque Artie repère un comportement anormal de certains individus en scannant les infos sur internet, il dépêche les deux agents sur place qui sont chargés de repérer, neutraliser et rapporter dans l'entrepôt l'objet incriminé nommé un "artéfact" qui sera ensuite étiquetté et remisé dans une caisse ou stocké éventuellement dans la "chambre noire" s'il est très dangereux ou mortel.
Pete Lattimer (Eddie McClintock) et Myka Bering (Joanne Kelly)
découvrent avec stupeur l'étendue du wharehouse 13
Développement
Une série "fantastique" assez originale qui met en scène nombre d'artéfact Steampunk, ce qui tombe plutôt bien puisqu'elle fait partie de ma sélection pour le Défi Steampunk.
Pete et Myka et leurs supérieurs
Artie, Dickenson (Simon Reynolds) et Mme Frederic (CCH Pounder)
Au départ, Dickenson, le patron des deux agents spéciaux tente de les faire revenir dans ses rangs mais Mme Frederic, la responsable de Warehouse 13 a semble-t-il des arguments imparables et les deux agents restent. Bien que surpris et mécontents de se retrouver mutés à faire ce qu'ils imaginent être de la "paperasse", ils finissent par trouver excitant de partir à la chasse au trésor "maudit".
Les débuts du duo ne sont pas facilités parce que les deux coéquipiers se supportent à peine : lui est considéré par sa nouvelle partenaire comme infantile, elle est estimée trop intellectuelle, ce qui donne lieu à des bagares verbales amusantes ou à de véritables affrontements physiques entre les deux personnages qui finissent par s'estimer au bout de quelques épisodes.

C'est une série sympathique, épisodes courts avec un fil conducteur dans chaque saison pour tenir en haleine le spectateur, mais chaque épisode se termine généralement par la récupération de l'artéfact. J'ai bien aimé certains artéfacts comme :
  • la bouilloire magique qui produit un furet si le voeu est impossible à réaliser
"Lors de ma première année ici, il y avait des furets partout..."
(dit Artie à Myka qui vient d'exaucer le voeu de partir de l'entrepôt)
  • le spectromètre temporel qui permet de voir ce qui s'est passé dans une pièce dans les 5 heures précédentes
  • ou encore la chambre d'Escher, tout simplement magnifique (illusion pas très bien réalisée lorsque les acteurs sont incrustés dedans dommage mais l'idée est belle)
Artie et Mme Frederic dans la Escher Vault
et bien entendu le superbe ordinateur de Artie avec son look parfaitement Steampunk


J'ai noté dans la série Doctor Who (saison 4 épisode 3 chez les Ood) une évocation d'un Warehouse 15 ; de nombreuses séries se font écho ou dérivent les une des autres ; j'aime beaucoup ce principe de continuité ou d'hommage en clin d'oeil.
l'entrepôt n° 15 (Warehouse 15) dans la série Doctor Who
Notons la profusion d'objets Steampunk, ce sont eux d'ailleurs qui permettent de faire concourir cette série dans ce défi, et seulement eux (et je mets la note maximum de 5/5), l'époque est contemporaine (0/10), les décors tout à fait banals, sauf le bureau de Artie avec son ordinateur et les périphériques.
le pistolet de Tesla
le visiophone de Farnsworth qui permet les communications
entre Artie et ses agents sur le terrain



Parlons de l'appréciation Steampunk finale à présent : la série obtient la note de 6/10 sur mon échelle d'appréciation avec :

  • époque = 0 (sur 2)
  • objet = 5 (sur 5)
  • décor = 1 (sur 3)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront validés par l'administrateur de ce site avant d'être publiés, merci pour votre compréhension