Millenium 1 - Män som hatar kvinnor / The Girl with the Dragon Tattoo (2009)


  • Réalisation : Niels Arden Oplev
  • Genre : thriller
  • Année : 2009
  • Durée : 2h30
  • Langue : suédois
L'histoire
Suède. Mikael Blomkvist (Michael Nyqvist), un journaliste d'investigation, est accusé d'avoir révélé les malversations financières d'un grand ponte alors que les preuves qu'il avait accumulées se sont révélées falsifiées. En attendant de faire ses 3 mois d'emprisonnement, il est embauché par Henrik Vanger (Sven-Bertil Taube), un vieil industriel qui lui demande de reprendre pour lui l'enquête concernant la disparition de sa nièce Harriet, qu'il s'imagine morte depuis 40 auparavant. Depuis qu'elle a rédigé un rapport sur  Blomkvist  au profit de Vanger, Lisbeth Salander (Noomi Rapace), une jeune punk de 24 ans, ne perd pas le journaliste de vue et, alors qu'il est dans une impasse, elle lui envoie un mail très intéressant. Blomkvist ne tarde pas à connaître son identité et lui demande de travailler avec lui.

Développement
Première adaptation du roman de Stieg Larsson : "Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes" (cliquer sur le titre pour lire ma critique du livre), ce film est une belle réussite : acteurs suédois, le film original est d'ailleurs visible en suédois (vu avec sous titre anglais en ce qui me concerne) ; j'ai adoré entendre parler le suédois, je pense que c'est la première fois que je voyais un film en suédois d'ailleurs, mais honnêtement, cela ne nuit pas à la compréhension du film puisque que je connaissais l'histoire.

Le récit est différent par rapport au remake de 2011, sans doute plus proche du roman d'ailleurs il me semble, surtout l'épilogue. Indéniablement.

Les paysages sont superbes : on découvre les paysages de Suède : plans sur la ville, la campagne... Les acteurs sont parfaits, c'est sûr que par rapport au film de 2011, ils ont vraiment le look suédois (les yeux surtout, légèrement en amande pour Blomkvist / Nyqvist).
source image : http://www.imdb.com/

Un régal, et cette fois, malgré la durée, je n'ai pas ressenti de longueurs. Par contre, un film plus émouvant peut-être : de beaux moments de complicité, comme dans la "vraie vie".

J'ai bien hâte de voir la suite, que vous pourrez bientôt lire.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront validés par l'administrateur de ce site avant d'être publiés, merci pour votre compréhension