Mutant Chronicles (2008)


  • Réalisation : Simon Hunter
  • Genre : fantastique
  • Année : 2008
  • Durée : 1h45
  • Langue en VO : anglais
Que raconte l'histoire ?
2707. Une guerre des tranchées. Deux armées s'affrontent quand surgissent du fond de la terre des humains mutant dotés d'une arme puissante et tranchante en guise de bras. Ces humains ont été transformés par une machine venue de l'espace, enterrée et accidentellement réactivée qui transforme les cadavres en de nouveaux guerriers qui détuisent tout. Devant l'imminence d'un abandon de la Terre vers les colonies spaciales, un homme, frère Samuel (Ron Perlman) se déclare volontaire pour conduire un groupe de soldats pour aller détruire la machine enfouie sous Terre depuis 10 000 ans.

Est-ce un film intéressant ?
Film vu dans le cadre de mon défi Steampunk.

Un avenir dystopique des plus atroces nous est montré dans ce film. J'ai bien aimé, à part quelques scènes plutôt sanglantes. Lorsque frère Samuel choisit son équipe, façon "mission impossible", j'ai trouvé ça plutôt très bien trouvé, un peu d'humour quand même ! Nous avons là un film qui se base sur un jeu de guerre, alors, il ne faut pas s'attendre à beaucoup de romantisme, mais bon, il est question de sauver l'humanité ! Nous avons affaire à une équipe de 12 combattants de toutes origines et spécialités, façon "chevaliers de la table ronde", très bien trouvé comme référence.

Il y a du suspens, de l'émotion, c'est bien entendu un film d'action, c'est clair, au moins on en a pour notre attente. Les décors sont très bien rendus (villes dévastées, population en exode, la nécropole,...), les vaisseaux sont complètement extraordinaires, c'est du jamais vu !
Donc un film d'action tirant sur le fantastique de par son sujet, beaucoup beaucoup d'hémoglobine mais des combats spectaculaires.

Mes notes et mon classement :

Epoque = 0/2 : nous sommes dans le futur, ambiance plutôt "guerre des tranchées 14-18"
Objets = 5/5 (la machine à créer les mutants, les mutants, les vaisseaux de transports mi-blindés-mi aériens, le livre des chroniques,...)
Décor = 3/3 (du gris, de la carlingue, de la vapeur, du feu et du métal, que du bonheur Steampunk !)

Ce qui fait une note globale de 8/10 donc un logo "à fond les manettes"

Voici que s'achève mon "défi Steampunk" commencé il y a un an. Cette aventure m'a permis de revoir des films inoubliables (Dune, Blade Runner), de découvrir deux séries (Doctor Who et Warehouse 13). Une belle aventure, que je voulais achever en un an (car sinon, la motivation n'y est plus). Mission accomplie !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront validés par l'administrateur de ce site avant d'être publiés, merci pour votre compréhension