Longmire (A&E, 2012)


  • Réalisation : Christopher Chulack
  • Genre : policier
  • Année : 2012
    • saison 1 (2012) : 10 épisodes de 45 mn
Que raconte l'histoire ?
Absaroka (sud du Montana*). Le shériff Walt Longmire (Robert Taylor) se remet lentement du décès de sa femme et renoue avec son travail après un passage à vide dans lequel s'est engouffré son adjoint Branch Connally (Bailey Chase) qui postule à la prochaine élection du poste de shériff. Il est également secondé par Vic (Katee Sackhoff) une ancienne policière de Philadelphie et de Fergusson dit "The Ferg" (Adam Bartley), un jeune policier un peu balourd qui passe son temps à faire des mouches pour la pêche. Sa fille Cady (Cassidy Freeman) est avocate et veille sur lui, tout en entretenant une liaison qu'elle veut garder secrète avec Connally, le compétiteur de son père. Henry Seating Bear (Lou Diamond Phillips) son meilleur ami, est également son ambassadeur dans les réserves indiennes qui organisent leur propre police et ne voient généralement pas d'un bon oeil la venue des "blancs" dans leurs affaires, particulièrement leur shériff Mathias (Zahn McClarnon, le méchant dans la série RINGER).
Walt Longmire (Robert Taylor)

* Absaroka : état au sud du Montana qui existait au moment de la Sécession.

Est-ce une série intéressante ?
Encore une série policière me direz-vous ? Et oui, car il faut bien dire que ce genre est très utilisé dans le divertissement télévisé, et dans l'attente de la suite des WALLANDER avec Kenneth Branagh (qui reprend le 8 juillet 2012 sur la BBC ! avec la saison 3) je m'intéresse à d'autres productions.

Je ne suis pas du tout déçue par celle-ci et je suis même agréablement surprise de découvrir en "chair et en os" le héros imaginé par Craig Johnson le "papa littéraire" du charismatique shériff solitaire mais perspicace des grands espaces. Longmire est en effet adapté des romans de l'auteur et je trouve que cette transposition à l'écran est très bien servie avec un casting de choix qui n'est pas du tout désagréable à regarder.
photos de chez http://akas.imdb.com/

Une série bien sympatique, bien réalisée, bonne musique, je pense notamment à la superbe version de l' Hallelujah de Jeff Buckley à la fin de l'épisode 3.

Donc, une série à surveiller sur les écrans français si jamais ça passe !
lire ma critique du roman "Little Bird" par Craig Johnson en cliquant sur ce lien

Walt et Henry

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront validés par l'administrateur de ce site avant d'être publiés, merci pour votre compréhension